La Plume à Papote

Journal de HPF


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le Basilic

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le Basilic le Mar 8 Mai - 15:50

Bonjour à tous, et bienvenue dans les entrailles du château de Poudlard.

Ce mois-ci, je vais vous parler d’une créature si terrifiante, qu’Aragog lui-même tremblait devant elle… Je parle bien entendu du Basilic, vous l’aurez compris.
Long d’une quinzaine de mètres, le Basilic porte bien son nom de Roi des Serpents, appellation encore renforcée pas l’étymologie du mot basilic (Basilicus = lat. royal). De plus ses crochets distillent un poison mortel et quiconque croise son regard meurt sur l’instant. Seront pétrifiées les personnes l’ayant vu indirectement, grâce à un miroir ou un appareil photo par exemple.

Quel est donc le fou ayant découvert cette créature terrifiante ? Il s’agit d’un mage noir grec, Herpo l’Infâme, parlant – heureusement pour lui – le Fourchelang. On ne sait pas comment l’idée de faire couver un œuf de poule par un crapaud lui est venue, mais il est sûr que le premier Basilic répertorié est l’œuvre de ce sorcier. Beaucoup pensent que ce Basilic a vécut près de neuf siècles…

Depuis le Moyen-Age, la création de Basilics est illégale, malgré le fait qu’il ne soit pas trop compliqué de la dissimuler. Il suffit en effet de retirer le crapaud de l’œuf lors de la visite de membres du Ministère. Cependant, la dangerosité du Basilic et l’obligation d’être Fourchelang pour pouvoir le maîtriser font changer d’avis les rares fous prêts à tenter l’aventure.

Depuis quelques années, on pense que les phénix sont immunisés contre le regard du Roi des Serpents, comme le laisse supposer la confrontation entre le Basilic reclus dans la Chambre des Secrets de Poudlard et Fumseck, le phénix de Dumbledore. Grâce à ce même Basilic, on peut supposer qu’ils sont possibles à dresser, en tout cas un minimum, celui-ci ne répondant qu’à l’héritier de Serpentard et ne s’attaquant qu’à des sang-mêlés ou à des nés-moldus. Cependant, je ne m’y risquerais pas, et je vous déconseille fortement de le faire.

Si le Basilic est l’une des créatures les plus dangereuses de ce monde, il peut rendre service dans certaines condition - je pense notamment à son puissant venin capable de détruire un Horcruxe…

Selon la mythologie moldue, il suffirait de présenter un miroir à un Basilic pour qu’il meure en voyant son propre reflet. Idée intéressante quoique fausse. En effet, s'il suffisait de cela, pourquoi le Basilic vivant dans les entrailles de Poudlard n'est pas mort lorsqu'il a pétrifié Hermione Granger et Pénélope Deauclair à quelques mètres de la bibliothèque ?



Dernière édition par cocosan le Mar 29 Mai - 13:06, édité 1 fois (Raison : Corrections :D)

Voir le profil de l'utilisateur http://coco-san.skyrock.com

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum