La Plume à Papote

Journal de HPF


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Article : Le Tragédie/Drame

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Article : Le Tragédie/Drame le Ven 4 Mai - 10:56

N’avez-vous jamais pleuré devant une fiction ? Non ? Alors peut être avez-vous déjà été émus ? Que ce soit une histoire d’amour à sens unique ou de mort, en passant par un rêve brisé. Bref, beaucoup de situation on le don de nous faire pleurer. C’est donc pour cela que j’ai eu envi ce mois-ci de vous faire découvrir le genre que l’on peut qualifier d’émouvant : Le tragédie/drame.

Si l’on regarde dans un dictionnaire, le mot tragédie à deux sens. Il peut s’agir d’une pièce de théâtre se terminant mal (Comme Roméo et Juliette de William Shakespeare) ou bien d’un événement funeste, d’un drame, d’une catastrophe. Pour cet article, je m’intéresserais à la deuxième définition, bien que la première puisse également s’appliquer à la fanfiction.
Le genre tragédie/drame, est apprécié des lecteurs, qui généralement aiment être ému. D’un autre côté, un bon tragédie/drame est vraiment quelque chose de magique, qui laisse sans voix. (D’ailleurs, c’est très traître comme genre. Parce qu’après avoir lu un OS ou une fiction laissant sans voix, les larmes aux yeux, les reviews sont difficiles à rédiger :mg : )

Après avoir lu plusieurs tragédie/drame, j’ai eu envi de vous faire un petit récapitulatif des principaux genres.

-L’amour à sens unique, qui est très utilisé pour écrire le tragédie/drame. C’est d’ailleurs un thème qui a dû intéresser une HPFienne, Julia Erwelin, qui a décidé d’en faire un concours se nommant « Always » qui est terminé depuis peu.
Quelques exemples de fiction sur ce thème :
-Leaving Scars et Le reste du monde de la talentueuse Saam
-Second Best écrit par LoveYouAnyway
-Que reste-t-il de nos amours ? et Comme une brûlure qui sont nés sous la plume d’ErwanMalefoy.

-La perte d’un proche, oui, souvenez-vous lorsque vous avez lu la mort de Fred dans le tome sept. N’avez-vous jamais ressentis de la compassion pour George qui perdait sa moitié ? Voilà un thème parfait pour faire pleurer ses lecteurs. Quoi de plus triste que la perte d’un amour, d’un membre de sa famille ou d’un ami ? Beaucoup de textes que j’ai lu sur la mort de Fred m’ont beaucoup émus. En voici quelques uns :
-Ce n’est qu’un miroir, George merveilleusement bien écrit par ExtraaTerrestre
-Those who stayed qui est également écrit par la talentueuse LoveYouAnyway
-L’embellie fantastiquement bien imaginé par Eliah

-Les rêves brisés. Moins nombreux que les deux autres cités ci-dessus, le thème des rêves brisés nous réserve par moment de très grande surprise. Les OS, ou fiction, traitant des rêves brisés, s’ils sont bien écrits, sont magnifique. La détresse est souvent présente.
Par exemple :
-Seize heures quatorze né de l’imagination extraordinaire de Dunne (Je précise que j’ai placé Seize heures quatorze dans la catégorie « rêves brisés » mais que cette fiction est tellement dense en émotion qu’il a été, et qu’il est encore, difficile de la catégoriser)

Je n’ai cité que les trois grands thèmes du tragédie/drame, même si maintes situations peuvent également s’y prêter. Et, si je peux vous donner un conseil, si vous désirez écrire un tragédie/drame, c’est d’écrire avec votre cœur et avec vos tripes. Il n’y a pas besoin de penser à la technique pour le moment, mais d’écrire pour vous. Que votre propre texte vous fasse pleurer :mg: N’ayez pas peur d’employer les mots tel qu’ils sont. Il vous faut une situation de départ, et ensuite, laissé votre esprit divaguer, il saura trouver les mots justes. (Je suis une philosophe :mg: )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum